Randonnées pédestres, velo, vtt, balades en Alsace
La boutique Nous contacter
Google

Découverte de l'Alsace à vélo

AUTOUR DU HAUT KOENIGSBOURG

Départ:Châtenois, place Principale.
Distance:44 km
Temps estimé:3 h 30 mn - 0 h avec les arrêts et visites
Dénivelée:500 m
Châtenois: un bel exemple de maison à colombages du XVIIè
Voici le Haut Koenigsbourg, le monument d'Alsace le plus visité, reconstruit ici à la gloire des empereurs Hohenstaufen par la volonté d'un autre empereur, mégalomane, qui voulut affirmer à la Face du monde et plus particulièrement de la France que le Reich était puissant et que la terre alsacienne en faisait partie intégrante.

De cette ambition ne reste en Alsace que des kilomètres de tranchées, de terrifiants champs de bataille et des milliers de croix blanches ou de tombes anonymes presque centenaires, témoignage poignant que l'on ne contraint pas les peuples, fut-ce au son du canon.

Il en reste aussi, et ce n'est pas là un moindre paradoxe, ce magnifique chef d'œuvre architectural dont l'édification fut souvent critiqué, mais qui serait assez fidèle à l'original, élevé ici il y a quelque 1000 ans par Frédéric de Buren, l'ancêtre de la grande dynastie qui donna au Saint Empire Romain Germanique deux de ses plus illustres figures, le mythique Frédéric I " Barberousse " et son fantasque petits fils, Frédéric II, qui firent de l'Alsace l'une de leurs provinces préférées. La visite de ce château, ainsi que de son modeste voisin, l'Oedenbourg, est indispensable.

Mais le " HK " n'est pas la seule curiosité du parcours... Il y a aussi les villages viticoles au charme médiéval, particulièrement Châtenois et surtout Bergheim et ses remparts, Saint Hippolyte ou Rorschwihr, la superbe ruine du château de Kintzheim et sa volerie des aigles, sans oublier la jolie station de montagne de Thannenkirch. Les amoureux des villages viticoles pourront même s'offrir un petit aller-retour au magnifique petit village de Rodern.

Voilà une journée bien remplie en perspective.

Parcours :

Châtenois, c'est sa superbe église fortifiée avec son clocher roman aux allures de tour de défense et sa double enceinte. A l'intérieur, l'orgue de 1765 est de Jean André Silbermann et on peut admirer un retable du sculpteur Hans Bongard. Non loin de l'église, la tour des sorcières et dans la rue principale du village, belles maisons à colombage.

A Lièpvre on entre dans le Val de Sainte Marie et le pays Welsche.

Le Haut Koenigsbourg, château emblématique de la région, doit son origine au fondateur de la dynastie des Hohenstaufen, Frédéric Coclès aux alentours de 1150. Il finit sa première carrière en 1633 sous les coups des Suédois. Au début du XXè, la ville de Sélestat donne la ruine à l'empereur Guillaume II Hohenzollern, qui décide d'en faire le symbole de la présence et de la domination allemande sur l'Alsace. C'est Bodo Ebhardt (1865-1945) qui est chargé de la restauration. Il s'appuis sur le château de l'époque des Thierstein, qui l'avait acquis en 1479 et déjà reconstruit. En 1908 les travaux sont achevés et l'inauguration est faite le 13 mai par le Kaiser lui-même. En 1919 le traité de Versailles en fait un palais national français.
A côté du Haut Königsbourg on peut admirer les ruines de l'Odenburg, qui par endroits ne font qu'un avec le roc.

Thannenkirch est une jolie et charmante petite station de villégiature située au pied du massif du Taennchel. Tout y respire le calme et la tranquillité. Le village est entouré de magnifiques sapinières que sillonnent chemins et sentiers balisés. Elles offrent refuge à une faune variée : chevreuils, cerfs, sangliers, grand tétras (très rare) et le lynx, ce dernier réintroduit il y a une vingtaine d'année.

Bergheim, c'est la plus authentique ville médiévale d'Alsace, car elle a su à merveille conserver et garder sa superbe enceinte. Il faut admirer la grande tour, l'Obertor ainsi que dans le noyau de la ville les belles maisons Renaissance et l'église. De même Rorschwihr et Saint Hippolyte sont de magnifiques villages viticoles au pied du Haut Koenigsbourg : on trouve dans cette dernière des vestiges de l'enceinte avec tours rondes, des maisons à colombage des XVIè et XVIIè siècles, l'ancien château des ducs de Lorraine (collège mariste), cité en 1515, détruit pendant la guerre de Trente ans et reconstruit en 1718, une belle fontaine Renaissance, une église des XIVè et XVè siècles et la belle chapelle de la Sainte Croix érigée en 1955.

A Kintzheim enfin, ni la volerie des aigles ni la " montagne des singes " ne doivent faire oublier la beauté de ce petit village viticole (Maison du 66 rue de la Liberté) ni celle de son château qui conserve intacte une magnifique chapelle gothique, la chapelle saint Jacques.

Itinéraire :

Châtenois - Val de Villé - Lièpvre - Schaentzel - Haut Koenigsbourg - Schaentzel - Thannenkirch - Bergheim - Rorschwihr - Saint Hippolyte - Orschwiller - Kintzheim - Châtenois.
Carte du circuit à bicyclette "AUTOUR DU HAUT KOENIGSBOURG"
Châtenois : l



En savoir plus:

Diffusé par CashTrafic

Balades en Alsace
©2007-2009 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)
Lotree